Jean-Pierre Lagrue
Jean-Pierre LAGRUE
  Lorsque Gérard Caillaud a pris la direction du théâtre des Mathurins, il a presque aussitôt rencontré Jean-Pierre Lagrue. Il a tout de suite été séduit par la personnalité hors du commun et par la peinture vivifiante de cet artiste truculent. Ils se découvrirent alors rapidement un point commun :

la joie de vivre.

Caillaud allait ainsi pouvoir concrétiser l'un de ses désirs : allier le théâtre à la peinture, faire en sorte que ces deux arts puissent se compléter et vivre ensemble dans un même lieu.
 
 
    A ce propos il nous dit :

Je regrette le temps où un peintre, un musicien et un homme de théâtre se liaient d'amitié pour faire ensemble une oeuvre complète. Aujourd'hui, il y a trop de cloisonnement entre les différentes professions artistiques.
Ainsi, par exemple, Charles Dullin a travaillé avec Darius Milo, et Olivier Messiaen a fait sa première musique de scène dans ce théâtre.
Et si pour moi la musique a quelque chose de naturel (j'ai appris le piano dès l'âge de six ans, et ma famille m'emmenait très souvent au concert), en revanche j'ai découvert la peinture lors des tournées théâtrales que j'ai faites à l'étranger et qui m'ont permis de visiter les plus grands musées du monde.
 
  Aussi, quand j'ai rencontré Lagrue, je me suis mis à collectionner ses oeuvres, puis j'ai eu l'idée de lui faire faire la décoration complètes des murs des Petits Mathurins, ainsi que celle des tables du foyer. Cela lui a pris plusieurs mois de travail, mais je dois dire franchement que le résultat est convaincant et plaît beaucoup à tous ceux qui viennent nous voir.  
 
    Quand la direction du théâtre et les répétitions me le permettaient,J'avais grand plaisir à m'asseoir dans la salle, à le regarder peindre et à assister à la naissance de tous ces personnages qui peuplent les murs. Il les inventait pour moi, mais aussi pour tous ceux qui se succèdent jour après jour dans cette salle. Cela est aussi très agréable pour les acteurs, car même lorsque la salle est pleine, de la scène, on a l'impression qu'il y a encore plus de monde !

 
  << Retour Suite >>